Que tout s'enflamme, nous attendrons - Novembre 2020

Ecriture à 4 mains, Anthony Devaux et Aline Reviriaud, traits-d’union entre deux générations, traversent un rêve éveillé.

Trois personnes bien comme il faut mangent et prolongent leur repas, refont le monde, certitudes, redondances, rétrécissements des angles, lorsqu’ils seront visités par des personnages en crise : Un boucher plus tendre que sa fonction, un clown, précaire et esseulé, un adolescent qui vend des chocolats pour son lycée, sa mère aide-ménagère, un réalisateur convaincu… Ils devront dialoguer. Dominer ? Se soumettre ? Existent-ils d’autres rapports ? Les tableaux sont reliés par des chansons. Texte, rencontre du vivant, entre hasard et travail, polyphonique, il est aussi désordre du monde, des voix qui s’enroulent. Les personnages peuvent-ils s’écouter ?

Nous avons rêvé certaines situations inspirées de deux films qui nous semblaient questionner l’assignation sociale, la résistance aux humiliations, l’engagement et ses spasmes : Le Charme discret de la Bourgeoisie de Buñuel; Qui parle à travers les visions de certains personnages ? Soldats, homme d’église, jardinier, amants... Et plus concrètement Masculin Féminin, de JL Godard, dont nous avons prélevé quelques dialogues. Si nous pouvions faire du Théâtre comme JL Godard du cinéma, nous jubilerions encore avec la forme. Nous y travaillons ! La vraisemblance est déjouée. Nous jouons à jouer, nous jubilons à écrire. Nous étions acteurs avant d’être auteurs.

Ecriture Aline Reviriaud et Anthony Devaux
Mise en scène Aline Reviriaud
Production IDEM COLLECTIF

Avec Anthony Devaux, Léa Perret, Gonzague Van Bervesselès
Musique et interprétation Norbert Lucarain, « Touski »
Lumière Marie-Sol Kim

Coproduction : atheneum – centre culturel de l’Université de Bourgogne, ECLA – Saint-Vallier
Avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté, le Département de Côte d’Or, la Ville de Dijon, le Lycée Polyvalent Régional de Montchapet, la Maison de la Culture Nevers Agglomération, le Théâtre de la Tempête de Paris.

Crédit photo : Anthony Devaux