Aline Reviriaud

Metteure en scène et Auteure

« Nous sommes libres. Sommes-nous libres ? « Demandez l’impossible ! » Le demandez-vous ? Et puis, c’est quoi au juste, l’impossible ? Est-ce l’existence qui détermine la conscience ou l’inverse ? » Extraits du journal d’Árpád Schilling

Tout a commencé par la Philosophie. Aline Reviriaud a suivi un cursus universitaire (Maîtrise de philosophie), qui lui a permis d’élargir sa pensée, d’affûter son rapport à l’écriture et d’inscrire sa démarche dans une réflexion reliée à des questionnements philosophiques et politiques. Après onze années au sein du collectif IDEM, compagnie implantée en Bourgogne Franche-Comté, elle prend la responsabilité artistique de la compagnie en janvier 2016.
En tant que comédienne, elle a côtoyé des auteurs tels que Philippe Minyana, Noëlle Renaude, Sonia Chiambretto, Leslie Kaplan, et des artistes qui luttent pour soutenir les textes contemporains. Elle fut comédienne permanente au théâtre Dijon Bourgogne sous la Direction de M. Cantarella de 2004 à 2006 et a créé la compagnie Idem Collectif avec deux consoeurs. Pendant trois années, IDEM COLLECTIF, compagnie indépendante, fut associée au TDB sous la direction de M. Lambert. Elle y ouvre les champs de la mise en scène et la dramaturgie depuis maintenant 12 ans (le collectif a signé Insert, Les Bonnes de Genet, Eva Peron de Copi et Call Me Chris, De toute façon on en sortira pas vivants...). Elle a également mis en scène un ouvrage de cirque chorégraphique Comme ça/ tel quel, en collaboration avec Anna Rodriguez, qui a le soutien de la SACD en son processus cirque 2016 ainsi que le fond musique de scène de la SACD.
Avant cela, elle a signé la mise en scène de Yaacobi et Leidental d’Hanock Levin, en tournée actuellement. Elle commence avec le pôle Sirque de Nexon une aventure sur trois années avec actions culturelles en Lycée ainsi que la création d’une petite forme, Portez-vous bien. Elle a conçu et mis en scène La Jongle des mots, forme sur deux tempi (avec des poèmes de C. Tarkos, dialogue entre jonglage et textes avec Anthony Devaux / Théo Comby Lemaitre et Jérôme Thomas).
En tant qu’auteure elle a écrit Call me chris, texte pour lequel elle a obtenu une Bourse de la Fondation Beaumarchais. Elle a également reçu les encouragements du CNT. Elle a écrit Flammèches, Dans ma maison sous-terre, Empreintes, Balle perdue et Le veilleur de Fukushima publié à l’Avant-Scène Théâtre. Elle a écrit Kivala texte « matériel » Jeune Public. Elle a écrit pour en Vrac, petite forme de l’académie Fratellini, dirigée par Jérôme Thomas. Elle a collaboré sur le dernier projet de la compagnie AKTé, Polis, outils de débats. Elle fut auteure associée au Rive Gauche (Saint Etienne du Rouvray). Elle est en résidence d’auteur depuis 2017 au Pays du val de Loir. Kaléidoscope en cours de publication. Elle écrit en ce moment Feux de tout bois.
En tant que dramaturge, elle collabore également avec d’autres artistes, dont la Compagnie ARMO dirigée par l’homme de cirque Jérôme Thomas, elle a été dramaturge de Colosse son spectacle de Noël de L’académie Fratellini. Conseillère dramaturgique dernièrement de L’Oiseau Bleu adapté de l’ouvrage de Maeterlinck, de la compagnie Jeune Public la Tribu d’Essence. Un carnet dramaturgique qu’elle a rédigé, sur les œuvres Colosse et Over The Cloud, est édité et fut commandé par Le CNAC.
En tant que metteure en scène, (en dehors du collectif), elle a co-signé FOREST de la Compagnie Jérôme Thomas. Elle a collaboré artistiquement à la dernière création de la compagnie RASPOSO, La Dévorée, et s’engage sur leur prochaine création. Elle collabore avec d’autres artistes en Région, comme Marie Braun pour qui elle a signé la mise en scène de SOLA. Elle a mis en scène Jérôme Thomas dans I-SOLO.
Enfin, en tant que « courroie de transmission » elle a obtenu le concours de la fonction publique d’intervenante artistique, elle a mis en scène Trajectoires Croisées et Nous sommes Gong, présentations avec des amateurs au sein du Festival Mode de Vie au TDB. Elle s’occupe de la pédagogie des options Théâtre au Lycée Montchapet à Dijon et a participé à plusieurs reprises avec La Minoterie aux ateliers 15/17 du Conservatoire de Dijon. Elle prend en charge en 2018/19 le cycle 3 du Conservatoire d’Art dramatique de Dijon, ainsi que les Lycéades avec le TDB. Elle a signé la conception et mise en espace de deux formes, A titre provisoire et ça va /sans dire avec l’Opéra de Dijon et le Festival Mode de vie. Et prépare Carmen Remix avec l’Opéra de Dijon.

Crédit Photo : Anthony Devaux