Edito

La spécificité artistique d’Idem Collectif reste l’envie de soutenir les écritures contemporaines, de partir du texte et des acteurs et ainsi d'ouvrir les champs. Le désir de soutenir la jeune création théâtrale et de mutualiser les compétences. Créer une équipe artistique et technique fidèle en accueillant des jeunes interprètes, ou techniciens. Collaborant ainsi avec nos grandes écoles (de L’Ercam, L’Académie Fratellini à l’Ensatt) mais aussi avec des artistes en Région.
Aline Reviriaud, metteure-en-scène, auteure ; comédienne et courroie de transmission, responsable artistique de la compagnie, croit en l’ouverture vers d’autres répertoires, comme celui du cirque. Elle cherche à partager grâce aux ouvrages la liberté des souffles et des écritures. Travailler les écritures, être travaillés par elles, qu’elles soient littéraires, chorégraphiques ou en dialogue avec les mouvements et les agrès. Le répertoire de référence reste fondamentalement celui du Théâtre ! La question de l’auteur demeure centrale. Consciente de la responsabilité partagée de l’artiste inscrit en un paysage territorial, Aline Reviriaud défend également les questions de la transmission et prend en charge la pédagogie des options lourdes et légères du Lycée Montchapet à Dijon et aime mettre en place avec ses partenaires une sensibilisation au partage de l’art et des actions culturelles (stages/ rencontres/ commandes).
Margot Abbara fut conviée cette année en tant qu’administratrice de production. Un duo qui déplie aujourd’hui les activités de la compagnie au-delà de la région en création / diffusion ou engagement artistique et citoyen. Sa volonté est ainsi de décloisonner et de fortifier les collaborations entre répertoires, entre femmes, entre cultures, entre générations, entre territoires, sans assignation ou préjugés. Validant une direction artistique aux lignes politiques prononcées puisque pour elle l’artiste n’est pas une entité isolée au plus secret de son expression mais il s’inscrit en une posture responsable dans la cité / Polis, pour tous et chacun, en une visibilité, en une incarnation, préservant le besoin de rapports sensés et subtils entre les publics ; les artistes, les partenaires et les institutions. Cherchant ainsi le respect des compétences, le respect des héritages artistiques et culturels. La collaboration des Hommes. Au-delà du travail d’un artiste, d’une compagnie, s’expriment d’autres énergies et moyens, des puissances en devenir, des rapports de confiances dont il faut prendre soin.

“Le secret de l'action c'est de commencer.”

Alain